ICECUBE2DOTNET

Coups de coeur - Documentaires pour adultes

Le guide pratique et illustré du jardinage pour les seniors

pour entretenir un beau jardin avec facilité et en toute sécurité

Jardinage pour les seniors Zoom sur « Jardinage pour les seniors » (touche ESC pour fermer)
Jardinage pour les seniors

« Jardiner est l'un des plaisirs de la vie. Même si les capacités physiques diminuent avec les années, le jardin demeure un endroit magique qui préserve la jeunesse, conserve la forme physique et offre l'occasion de prendre l'air. Cet ouvrage pratique prouve qu'il est facile pour un senior de continuer à s'adonner à son loisir favori. Détaillant la façon d'entretenir un jardin en fonction de sa localisation, de son sol et des centres d'intérêt du jardinier, il n'élude pas les défis que font relever au quotidien les rhumatismes ou les pertes d'équilibre... Avec ses encadrés pratiques, ses réalisations concrètes et la richesse de ses quelque 900 photographies, ce guide intéressera le jardinier encore valide comme celui dont les capacités sont amoindries. » (source : www.decitre.fr)

Notre avis
Un livre sur le jardinage, certes, mais abordé sous un angle peu courant : comment, l’âge arrivant, continuer à vivre sa passion pour le jardinage et assurer, en toute sécurité, l’entretien de son jardin ? Richement illustré et plein de bons conseils, que l’on peut suivre… à tout âge !

Un coup de cœur signé Julie

Dans les forêts de Sibérie / Sylvain Tesson

Dans les forêts de Sibérie

Si vous aimez Jack London et les histoires du grand Nord, alors vous serez conquis par ce livre !

Sylvain Tesson a passé 6 mois de février à juillet 2010 dans une cabane en pleine taïga sibérienne, sur les bords du lac Baïkal. Sa cabane, construite par des géologues soviétiques dans les années brejnéviennes, est un cube de rondins de trois mètres sur trois, chauffé par un poêle en fonte, à six jours de marche du premier village et à des centaines de kilomètres d’une piste. Il a emporté avec lui des vivres, une bibliothèque personnelle de 60 livres, des cigares, de la vodka et de quoi écrire son journal de bord.

Décrivant une vie spartiate dans des conditions extrêmes (le mercure dépasse régulièrement les -35°), ce livre est d’abord le récit d’une aventure intérieure. L’histoire d’un ermitage. Sylvain Tesson a choisi de s’arrêter hors de la course du monde et de se retrouver seul avec pour seuls compagnons l’espace immense de la Sibérie et du temps à disposition. Une réflexion sur le sens de la vie, le temps qui passe, sur les grands espaces et la nature intacte, des valeurs qui deviennent de plus en plus rares à notre époque.

Un coup de coeur signé Valérie

J'ai tout essayé / Isabelle Filliozat

J'ai tout essayé

"J’ai tout essayé, rien n’y fait, il continue ! " est une phrase récurrente des parents épuisés et démunis face aux excès de leurs enfants. Batailles autour de l’habillement, du rangement, disputes au moment du départ pour l’école ou pour le lit… Les parents autoritaires y voient souvent des manifestations de mauvaise volonté, d’insolence, voire de mauvais penchants. De leur côté, les parents permissifs culpabilisent et se dévalorisent. Et s’il y avait d’autres causes ? En tant que maman, on vit des moments de grand bonheur mais aussi des instants de grande détresse. On se sent souvent impuissante, pleine de doutes.

 

A l’aide d’exemples concrets, ce livre apporte des idées et des conseils pour savoir quelle attitude on peut adopter pour bien se faire comprendre de son enfant en bas âge. Pour chaque type de cas, un dessin humoristique, une description de la situation vue par les neurosciences et la psychologie, et une vision en se mettant à la place de l'enfant. Jamais moralisateur, c’est un vrai guide à ouvrir à la page qui nous intéresse ou à lire en continu. Pour avoir testé avec mon fils de moins de 2 ans, j’ai été ravie de voir que certaines astuces ont plutôt bien fonctionné !
 
Un coup de coeur signé Nathalie

Bonjour madame, merci monsieur : l'urgence de savoir vivre ensemble / Cécile Ernst

Bonjour madame, merci monsieur Zoom sur « Bonjour madame, merci monsieur » (touche ESC pour fermer)

« Le comportement de l’équipe de France de football en Afrique du Sud en juillet 2010 a mis la France Black, Blanc, Beur, en état de choc ; mais ce manque d’éducation n’a fait que mettre au jour ce que je vois se déployer dans nos écoles depuis quinze ans, et qui est à l’œuvre plus largement dans notre société depuis des décennies, dans les familles, dans la rue, dans les bureaux. »

 

Professeur au lycée où elle enseigne les sciences économiques et sociales, Cécile Ernst côtoie chaque année des centaines d’adolescents de toutes cultures et de tous milieux sociaux, certains malmenés par la vie, d’autres incroyablement gâtés. Une chose les réunit pourtant : leur manque de savoir-vivre en société, et la fierté (ou pour le moins l’impunité) qu’ils en retirent. Au fil de ce petit livre où s’entremêlent son vécu et ses recherches de sociologue sur la question du savoir-vivre, Cécile Ernst montre comment les incivilités (au lycée, dans la rue, le RER, à la télé…) ne sont que l’écho d’un monde qui fait de l’indifférence à l'autre une valeur tendance, un acte profondément libérateur et une nouvelle norme sociale.

Mais il n’est pas trop tard pour réagir. Le danger, c'est le retour à la loi du plus fort, dès le plus jeune âge.

Il faut agir sur les deux piliers de la transmission : la famille et l’école. En proposant systématiquement un “accompagnement” aux parents dont les enfants ne respectent pas les règles – et qu’il est facile de repérer dès la maternelle. À 13 ans, c’est trop tard ! Quant à l’école, il faudrait insister sur les apprentissages fondamentaux et sur la civilité – par exemple en consacrant au moins un après-midi par semaine à des activités civiques.

Un coup de coeur signé Laurence

Démerdez-vous pour être heureux ! – Le Bel Espoir du Père Jaouen

Démerdez-vous pour être heureux ! – Le Bel Espoir du Père Jaouen Zoom sur « Démerdez-vous pour être heureux ! – Le Bel Espoir du Père Jaouen » (touche ESC pour fermer)

Embarquer des naufragés de la vie à bord de deux voiliers pour un voyage de plusieurs semaines : c'est le pari fou du Père Jaouen et de ses « flibustiers » depuis près de soixante ans.

 

Créée en 1951 par le Père Jaouen, l'association des Amis du jeudi-dimanche embarque chaque année sur ses deux bateaux, parmi les passagers, des centaines de jeunes adultes en galère. Drogue, alcool, délinquance : chacun monte à bord avec son passé en bandoulière, en espérant trouver là le chemin d'une vie plus simple. L'année 1999 a vu s'ouvrir les portes du chantier naval de l'AJD, destiné à la réinsertion des jeunes par les métiers de la mer. Fort en gueule et en coeur, le Père Jaouen, qui a fêté ses 90 ans, continue d'accompagner ces jeunes à la dérive, avec cette philosophie : « Aimez-vous les uns les autres, avec ça vous faites le tour du monde. »

Michel Jaouen, en véritable affranchi, fustige l’aide sociale «mal foutue» et prône les vertus du «mélange des gens». Et certains de prétendre que «s’il n’était pas devenu jésuite, il aurait été pirate».

Lorsque l'ambiance est à la morosité, nous cherchons parfois des livres légers ou drôles. Ils ne sont pas toujours à la hauteur. Il y a aussi ces livres de témoignages, intéressants, sincères et touchants.

Loin des bondieuseries ou d'un quelconque moralisme, ce livre au ton naturel nous parle de don, de bon sens et de générosité et puis d'amour, bien sur.

Un coup de coeur signé Laurence

En Sibérie/Colin Thubron

En Sibérie Zoom sur « En Sibérie » (touche ESC pour fermer)

L’écrivain anglais raconte sa longue traversée de la Sibérie peu après l’effondrement du régime soviétique. Il utilise principalement le Transsibérien mais également le bateau sur le fleuve Lenisseï et même l’avion militaire.

 

Thubron s’intéresse aux aspects géographiques, économiques, historiques, religieux et politiques de tous les lieux parcourus, sans oublier que dans cette immensité glaciale, les communistes envoyaient à mort les opposants en les faisant trimer dans des mines d’or ou d’uranium radioactif et en les privant d’habits chauds et d’abris décents. Son périple l’amène d’Ekaterinenbourg, ville où fut martyrisé la famille Romanov à Vorkouta « capitale » du Goulag, à Omsk, à Akademgorod ville réservée aux scientifiques, aujourd’hui sinistrée, sans oublier Irkoutsk.

Il rencontre des personnages étonnants et insolites dans ce Far-East de la Russie :

Les Cosaques sont ses cow-boys et les Vieux-Croyants ses Amish et Mennonites. A croire que les grands espaces suscitent des êtres d’une trempe sortant de l’ordinaire. Si vous aimez les récits de voyages, si ‘’ l’Usage du monde ‘’ fait partie de votre bibliothèque alors ajoutez y ce livre qui a obtenu le Prix Nicolas Bouvier 2010.

Un coup de coeur signé Laurence

 

Accès au catalogue

Accès


Compte utilisateur



Aujourd'hui...

Le bibliobus ne circule pas.
Consultez les horaires de passage.
UPJ